Des OPCA aux OPCO – qu’est ce que ça change ?

Depuis le 1er Avril dernier, les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés – les OPCA – ont laissé la place aux OPCO – et non, ce ne sont pas des Organismes Paritaires Collecteurs O…, mais des OPérateurs de COmpétences ! Pourquoi cette réforme, et quel sera le rôle des ces nouveaux acteurs ? Suivez le guide !

Les missions des OPCO

Jusqu’à présent, ce sont les OPCA qui, comme leur nom l’indiquait, étaient chargés de collecter, mutualiser et redistribuer les obligations financières des entreprises au titre de la formation professionnelle. A partir de 2021, si tout se passe comme prévu, ces contributions seront collectées par les URSSAF. Entre temps, les nouveaux OPCO s’en chargeront, et si leurs missions ne seront pas fondamentalement différentes de celles des OPCA, un accent particulier sera mis sur le conseil aux petites entreprises et le développement de l’alternance. Ainsi, ces missions incluront :

  • L’accompagnement des TPE-PME dans le développement de leurs compétences et la définition de leurs besoins de formation
  • Le financement des dispositifs d’alternance
  • Le développement des actions prospectives en rapport avec la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC)
  • L’accompagnement des salariés dans leur transition professionnelle

 

De 20 OPCA à 11 OPCO, lequel est le vôtre ?

OPCA

 (image source  : COPAREF )

329 branches professionnelles ont été réparties en 11 OPCO, sur la base de critères incluant :

  • La cohérence des métiers et des compétences
  • Les enjeux communs de formation et de mobilité
  • Les besoins des entreprises
  • La proximité des services

 

Les 11 OPCA et leurs branches professionnelles
AFDAS 45 branches : presse, édition, cinéma, casino, musique, spectacle vivant, sport, tourisme, médias, radio, communication, audiovisuel…
ATLAS 18 branches : assurances, banques, établissements financiers, conseil aux entreprises, courtage, géomètres, experts-fonciers…
Cohésion sociale 27 branches : centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle Emploi, régie de quartier, HLM, sécurité sociale, allocations familiales…
AKTO – Entreprises à forte intensité de main-d’œuvre 32 branches : chaînes de restaurants, enseignement privé, négoce en fourniture dentaire, laverie-blanchisserie, restauration rapide, activité du déchet, maisons d’étudiants, portage salarial, travail temporaire, organismes de formation, services d’eau et assainissement…
OCAPIAT 49 branches : entreprises et exploitations agricoles, entreprises du secteur alimentaire et de la transformation alimentaire…
2I – Interindustriel 44 branches : industrie, métallurgie, électricité, pétrole, plasturgie, papier, textile…
Construction 9 branches : bâtiment, négoce de bois d’œuvre, travaux publics…
Mobilités 22 branches : ferroviaire, maritime, automobile, transport de voyageurs, tourisme…
Entreprises de proximité 54 branches : entreprises artisanales, professionnels libéraux…
Santé 8 branches : hospitalisation, établissements médico-sociaux…
Commerce 21 branches : distribution, commerce de gros et au détail, négoce, photographie, reprographie, optique-lunetterie, galeries d’art, arts de la table, articles de sports…

 

Si vous ne savez pas de quel OPCO vous dépendez, vous pouvez le retrouver grâce à votre IDCC (Identifiant de Convention Collective) et à la table de correspondance que vous pouvez trouver ici !

 

Pourquoi cette réforme de la formation professionnelle ?

 

La loi Avenir Professionnel, entrée en vigueur en Septembre 2018 vise à faciliter l’accès des salariés à la formation professionnelle, et à mieux accompagner l’investissement des entreprises dans le développement des compétences de leurs salariés. Outre la création de ces nouveaux OPCO, la loi prévoit également la mise en place de nouveaux outils numériques pour simplifier l’accès à la formation professionnelle en permettant aux salariés de consulter directement le solde de leur Compte Personnel de Formation, et l’annuaire des formations éligibles – et même de s’y inscrire directement !

 

Voici d'autres articles qui pourraient vous plaire...

Laisser un commentaire