Formation Hors Temps de Travail

formation-h-temps-travail

Il existe une possibilité pour les salariés de se faire financer une formation sans que leur employeur ne soit sollicité ni même mis au courant.

La Formation Hors Temps de Travail (FHTT) est un dispositif, géré par les OPACIF / FONGECIF beaucoup moins connus que le DIF ou le CIF et pourtant très intéressant en particulier pour les salariés en reconversion. Il permet d’obtenir un financement pour une formation inscrite dans un parcours professionnel cohérent et se déroulant hors temps de travail.

Quel public ?

La formation hors temps de travail ne s’adresse pas aux demandeurs d’emploi ni aux intérimaires qui bénéficient déjà d’autres aides spécifiques.

Elle est prévue pour les salariés en CDI ou CDD ayant au minimum un an d’ancienneté dans la même entreprise.
A noter : Pour les CDD, le stagiaire doit être encore sous contrat.

Quelle formation ?

Toute formation débouchant sur une certification ou un diplôme inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles. Les formations à distance sont acceptées si elles comprennent des heures de formation en présentiel.

Cette action de formation peut venir en complément d’autres dispositifs comme la VAE ou le CIF.

La durée de la formation doit être de 120h minimun et 1200h maximum.
La formation se déroule hors temps de travail : les weeks-end, en cours du soir ou en semaine si le salarié pose des congés, RTT ou jours sans solde.

L’organisme de formation choisi doit posséder un numéro d’agrément.

Financement

Les coûts pédagogiques sont pris en charge par le FONGECIF avec un plafond de 18 000€ HT. Le coût horaire est fixé à un maximum de 27,45 € HT.

Modalités

Il faut prendre contact avec le FONGECIF dont vous dépendez. Vous trouverez ici la liste.

Vous devrez ensuite vous rendre à un rendez-vous avec un conseiller pour valider votre projet et obtenir un dossier de candidature à compléter.
Une fois le dossier complété remis, une commission paritaire décidera d’accorder ou non le financement.
Les priorités de prise en charge ou délai de franchise

Quelques remarques :

–          Confidentialité : l’organisme qui traite la demande est tenu à la confidentialité. De plus la formation se déroulant hors temps de travail, aucune autorisation d’absence n’est à demander à l’employeur.

–          Seuls les coûts pédagogiques sont pris en charge : aucun remboursement des frais de transport ou d’hébergement ou de restauration ne sont prévus.

–          Le stagiaire conserve son salaire habituel (sauf en cas de congés sans solde) mais ne bénéficie d’aucune allocation supplémentaire.

–          La prise en charge peut être partielle, le reste restant à la charge du stagiaire.

–          Le salarié reste lors de la formation couvert par la protection en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

 

En conclusion, avec un taux d’acceptation de presque 60% (pour l’Ile de France), la Formation Hors Temps de Travail reste une bonne option face au CIF. Le dispositif est moins connu donc moins demandé, la concurrence entre dossier est donc plus faible.

Voici d'autres articles qui pourraient vous plaire...

Laisser un commentaire