Jeunes et Fonction Publique : le PACTE

Entrer dans la Fonction Publique sans passer de concours ? C’est possible grâce au PACTE : Parcours d’accès aux Carrières Territoriales, Hospitalières et de l’Etat.

Ce dispositif est destiné aux jeunes de 16 à 26 ans sans qualification professionnelle ou peu diplômés (moins que le baccalauréat). C’est en fait un contrat en alternance de 12 à 24 mois à temps plein avec une période d’essai de 2 mois.
Le but est d’obtenir, à la fin de l’alternance, une titularisation de poste dans une des trois fonctions publiques. Les postes concernés sont ceux de catégorie C : ouvriers, agents techniques, agents administratifs, etc.

Comment postuler ?

Vous avez repéré sur le site de Pôle Emploi une offre relevant de PACTE et vous souhaitez postuler ?
Il faut télécharger la fiche de demande via le site Pôle Emploi, la remplir et la transmettre accompagnée d’un CV et d’une lettre de motivation à votre conseiller emploi.
Tous les dossiers présentés sont examinés par une commission de sélection qui reçoit les candidats et qui présente ensuite les meilleures candidatures à l’entité qui recrute. C’est le recruteur qui fera le choix final.

Quel statut obtient-on après la signature d’un PACTE ?

Après l’embauche, le bénéficiaire est salarié en contrat de travail de droit public à durée déterminée.
La rémunération se calcule en pourcentage du minimum de traitement de la fonction publique (1.398,35 € brut en 2012) et dépend de l’âge : 55% pour les moins de 21 ans et 70% à 21 ans ou plus.

Comment se déroule la partie formation ?

La partie formation doit représenter au minimum 20 % de la durée totale du contrat.
Le but de l’alternance est d’obtenir une qualification, un titre ou un diplôme. Il faut donc qu’une convention soit signée avec un organisme de formation. La convention doit mentionner les modalités de la formation choisie : rythme, programme, objectifs …
Si dans les deux premiers mois de contrat, l’employeur ou l’alternant pense que le programme mis en place ne correspond pas aux compétences nécessités par le poste, il est possible de le changer en faisant un avenant au contrat.
En entreprise, l’alternant doit avoir un tuteur désigné pour aider son intégration et encadrer sa montée en compétences.

[notice]Ce dispositif offre de nombreux avantages : une formation qualifiante, une poste de fonctionnaire à la fin du contrat et une rémunération assurée.[/notice]

Voici d'autres articles qui pourraient vous plaire...

Laisser un commentaire