OpenOffice est-il mort ?

OpenOffice est-il mort ? Cette question mérite d’être posée.

Depuis le rachat de Sun Microsystems par la société Oracle Corporation, oOO doit faire face à une forte concurrence de la part de la Suite Microsoft Office, mais aussi de la suite LibreOffice, projet porté par des développeurs déserteurs d’OpenOffice.org qui ne se retrouvaient plus dans ce projet.

Force est de constater que depuis la fin d’année 2010, la suite OpenOffice n’évolue pas beaucoup, voire pas du tout. Ce frein dans l’évolution de la suite est symbolisé par l’abandon du projet Renaissance. Parlons un peu de ce projet pour ceux qui n’en auraient pas entendu parler.

Le projet Renaissance avait été annoncé lors de la conférence OpenOffice de la fin d’année 2008. Le but de ce projet était de créer une interface plus ergonomique et plus agréable, pour répondre aux remarques faites par les utilisateurs. Le projet lancé, les premiers screenshots circulaient, et les critiques commençaient à fuser sur le web.

Dans ces screenshots on pouvait s’apercevoir que la nouvelle interface était clairement inspirée de celle de la Suite Office 2007 de Microsoft, avec un ruban horizontal en-dessous du menu. S’inspirer du concurrent propriétaire était considéré comme un aveu d’impuissance et un cruelle manque d’idée par certains utilisateurs, et ces mêmes utilisateurs pointaient du doigt la perte de place dû à ce ruban. D’autres usagers de la suite oOo ne comprenaient pas pourquoi les développeurs ne cherchaient pas d’abord à corriger les erreurs récurrentes comme le temps d’ouverture d’un fichier, les « plantages » intempestifs ou encore améliorer l’utilisation de certains outils. Une pétition contre le projet Renaissance avait même été lancée sur le web, mais celle-ci n’avait rassemblée que 700 signatures. Le projet Renaissance est mort petit à petit dans le courant de l’année 2010. Les années 2010 et 2011 n’auront pas été riche en nouveautés, seulement 2 versions en 2010 et l’année 2011 aura été une année de transition pour OpenOffice reprise par la fondation Apache.

On peut se demander alors si OpenOffice.org n’est pas mort, et si les développeurs sont capables de rattraper le retard accumulé sur ces concurrents LibreOffice et Microsoft office. Mais voilà, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ! Fin 2011, on apprenait l’arrivé prochaine (début 2012) de la version 3.4, celle-ci est actuellement téléchargeable dans sa version bêta sur le site openoffice.org. Mais ce n’est pas tout, on apprend que les développeurs travailleraient déjà sur la version 4.0. Et dans cette nouvelle version on devrait y découvrir une interface proche de celle de la suite bureautique d’IBM appelée Lotus Symphony. Cette interface permet de gagner de la place horizontalement et verticalement (pratique pour ceux qui utilise des petits écrans) puisque les barres d’outils seront dorénavant disponibles sur la droite sous forme de panneau, cette présentation est déjà intégré depuis longtemps par plusieurs logiciels comme ceux de la marque Adobe (Photoshop, Illustrator, InDesign…).

Pour conclure, OpenOffice n’est pas mort, la suite logiciel a connu une période de vache maigre, mais cette année 2012 devrait être une année, espérons-le, riche en améliorations et en nouveautés.

 

Voici d'autres articles qui pourraient vous plaire...

Laisser un commentaire