Nouveau fléau financier pour les TPE/PME : le piratage via le standard téléphonique !

piratage-via-standard-telephonique

Dirigeants de TPE/PME : Attention au piratage de votre ligne téléphonique via votre standard (PAPX), cela peut vous coûter très cher !

De quoi s’agit-il ?

De l’utilisation de votre ligne téléphonique pour réaliser, à votre insu, des appels frauduleux vers l’étranger et à grande échelle. Et cela, après avoir réussi à pirater le service téléphonique de votre entreprise, via votre standard (PABX).  Ces appels sont à destination d’autres lignes fixes, portables ou encore numéros surtaxés et notamment vers les zones géographiques suivantes : Corée du Nord, Cuba, Afrique et Pays baltes. Concrètement les pirates interviennent généralement le week-end ou la nuit, lorsque l’entreprise n’est plus en activité et tous ses téléphones mis sur répondeur. Ensuite, grâce à des programmes ils cassent le mot de passe de votre messagerie pour ensuite pénétrer le système téléphonique et programmer la redirection des appels vers l’étranger.

Qui est concerné ?

Si le piratage téléphonique (Phreaking) existe depuis les années 1970, il a connu une recrudescence ces dernières années (depuis 2009) grâce notamment à Internet et l’utilisation de nouvelles techniques frauduleuses.  Quelle que soit l’ancienneté de l’équipement et la taille de l’entreprise (TPE, PME, grandes entreprises) ce risque concerne tout le monde sans exception. A partir de 10 postes téléphoniques et plus, les dégâts financiers peuvent être considérables…

Comment s’en apercevoir ?

Une messagerie inaccessible ? Un appel de votre Opérateur qui vous signale que votre ligne  a été piratée et que vous aurez une somme importante à débourser pour votre prochaine facture.

Qui va payer la facture ?

Si les conséquences financières peuvent être importantes (voire dramatiques avec montants dû de 6000 € ou plus), malheureusement votre Opérateur vous facture car il ne s’estime pas responsable. De même que votre prestataire (hébergeant votre standard téléphonique si celui-ci n’est pas géré par votre Opérateur) qui estime ne pas avoir la main sur le communications. Autrement dit les deux se renvoient la balle.

Comment faire en cas de piratage avec des frais conséquent ?

Suivant le montant dû, cela peut valoir la peine d’engager une procédure judiciaire afin de ne pas avoir à débourser cette somme car après-tout ce n’est pas au client de « sécuriser sa ligne téléphonique ».

 

Voici d'autres articles qui pourraient vous plaire...

Laisser un commentaire